SARS-COV-2

Retrouvez des statistiques et graphiques à partir des données officielles de Santé Publique France sur le site de Germain Forestier :

https://germain-forestier.info/covid/index.html

Pour comprendre le système de transmission par aerosolisation, voir l’article animé par des infographie dynamiques sur la version anglaise du site d’El Pais.

Contaminations dans une salle de classe avec masques

A room, a bar and a classroom: how the coronavirus is spread through the air

https://english.elpais.com/society/2020-10-28/a-room-a-bar-and-a-class-how-the-coronavirus-is-spread-through-the-air.html


Utilité et fonctionnement des masques, article et infographie dynamique du New-York Times.

Masks Work. Really. We’ll Show You How.

https://www.nytimes.com/interactive/2020/10/30/science/wear-mask-covid-particles-ul.html


La suite est basée sur le fil d’informations de Mickaël Ryudo
https://twitter.com/mimiryudo/status/1321511136437669894

  • Les enfants peuvent-ils être contaminés ?

Oui. Il y a des cas, des hospitalisations, des entrées en réanimation, …

  • Les enfants sont-ils souvent contaminés ?

Dans l’étude indienne publiée fin septembre dans Science, c’est 8 % des cas.

Epidemiology and transmission dynamics of COVID-19 in two Indian states

https://science.sciencemag.org/content/early/2020/09/29/science.abd7672

Pour l’American Academy of Pediatrics les enfants représentaient 2 % du total des cas en avril, 10,7 % des cas le 8 octobre et 11.0 % le 22 octobre.

Children and COVID-19: State-Level Data Report

http://services.aap.org/en/pages/2019-novel-coronavirus-covid-19-infections/children-and-covid-19-state-level-data-report/

Ces chiffres sont a minima, car ils sont plus souvent asymptomatiques ou paucisymptomatiques (jusqu’à 50 %) et qu’ils sont moins testés.

  • Les enfants peuvent-ils faire des formes graves de COVID-19 ?

Plus rarement. Fin octobre en France il y a :

– 105 hospitalisations de 0-9 ans (14 en réanimation)

– 64 hospitalisations de 10-19 ans (5 en réanimation)

Néanmoins, d’après le CDC, le taux d’hospitalisation des enfants serait de l’ordre de 8 pour 100 000

https://cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6932e3.htm

Donc, 105 hospitalisations c’est 1,3 million d’enfants de 0-9 ans contaminés et possible contaminants en France.

  • Les enfants peuvent-ils être contaminants ?

« Lorsqu’ils présentent des symptômes, les enfants répandent le virus en quantités similaires à celles des adultes et peuvent donc infecter les autres de la même manière que les adultes ».

Selon le European Centre for Disease Prevention and Control depuis le 6 août.

Les enfants sont plus asymptomatiques que les adultes, mais ce taux est estimé entre 20 % et 50 % (ce qui signifie qu’il y a entre 50 % et 80 % de cas symptomatiques).

SARS-CoV-2 Infection in Children | The New England Journal of Medicine — SARS-CoV-2 Infection in Children

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejmc2005073

Systematic review of COVID-19 in children shows milder cases and a better prognosis than adults

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32202343/

Par ailleurs, les asymptomatiques semblent aussi (sans surprise) contagieux dans une certaine mesure.

4 études semblent clés dans l’étude de la contamination par les enfants :

  1. l’étude en Géorgie dans le camp de vacances (taux d’attaque de 51 % chez 100 enfants de 6 à 10 ans)
    SARS-CoV-2 Transmission and Infection Among Attendees of an overnight xamp in Georgia
    https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6931e1.htm
  2. l’étude dans la garderie de Salt Lake City avec 12 enfants positifs sur 110 testés, qui ont transmis à 12 parents, dont 2 hospitalisés.
    Transmission Dynamics of COVID-19 Outbreaks Associated with child care facilities (Salt Lake City, Utah, April – July 2020)
    https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6937e3.htm
  3. le cluster en Pologne à partir d’enfants de 1-2 ans qui ont transmis aux proches à partir d’une contamination en garderie
    SARS-CoV-2 Cluster in Nursery, Poland
    https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/27/1/20-3849_article
  4. l’étude de tracing en Inde sur 500 000 personnes.
    Les 0-4 ans contaminaient toutes les classes d’âge.
    Les 5-17 ans aussi et dans des proportions similaires aux adultes (5 à 8 % en général).
    Epidemiology and transmission dynamics of COVID-19 in two Indian states
    https://science.sciencemag.org/content/sci/suppl/2020/09/29/science.abd7672.DC1/abd7672_Laxminarayan_SM.pdf
  • Les enfants peuvent-ils supporter le masque ?

Aucune étude ne laisse entendre le contraire.

  • Existe-t-il des effets indésirables au port du masque ?

Aucun connu.


Il n’est pas pertinent de baser une stratégie sur des études qui n’ont pas été réalisées avec un important brassage d’enfants, en période de circulation active du virus, telle que nous le vivons actuellement.

Des mesures sanitaires pour les écoles seraient donc :

  • masque dès 6 ans (minimum)
  • distanciation
  • ventilation plusieurs fois par heure (5 min toutes les 20 min)
  • mesure des taux de CO2 dans les pièces (seuil d’alerte à 1000 ppm)
  • mixité avec distanciel dès que possible
  • mesures drastiques en cantine